Advertising Console

    UN COMBUSTIBLE (la Baraka)

    Reposter
    lesyeux

    par lesyeux

    8
    166 vues
    Après une année d'errance dans les rues de Montreuil, quelques familles Rroms originaires de Roumanie ouvrent un squat, la Baraka, en novembre 2010. Un an plus tard le bâtiment prend feu.

    ""Nous avons été brûlés, mais nous ne fûmes pas consumés.(...)
    Entre la braise et le hurlement, nous avons apprivoisé l’enfer.
    Abolissant en nous le temps, nous avons redonné vie à nos ombres.
    Plutôt que des crimes, nous nous souvenons de l’amour.
    Et lorsque nous prenons une poignée de cendre fraîche,
    nous voyons encore en elle le feu noir,
    ou nous nous disons que nous pourrions le voir."
    Rajko Djurić (traduit par Marcel Courthiade
    in « La littérature des Rroms, Sintés et Kalés», INALCO, 2007)