Advertising Console

    Objectif réconciliation. Invité: S.E.M. Charles Konan Banny, président de la CDVR 4ème partie

    Repost
    71 vues
    Le père de la nation ivoirienne, fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, le Président Félix HOUPHOUËT-BOIGNY, nous a laissé en héritage la culture du dialogue et de la paix. C’est en réponse à cela que vous avez accepté d’inscrire ce mot au frontispice de la commission que vous avez instituée. N’ayez pas peur du dialogue ! N’ayons pas peur du dialogue ! N’ayons pas peur de tendre la main ; au besoin, comme le souhaitent certains frères, tendons les deux mains !
    Chers Frères et Sœurs leaders des partis politiques,
    Saisissons la main qui nous est tendue ! Ouvrons nos bras et nos cœurs ! Exprimons nos préoccupations de la façon la plus sincère, mais n’en faisons pas un préalable au dialogue et à la réconciliation. N’oublions pas que notre nation durement secouée et ébranlée a besoin de paix ! Ayons le courage de reconnaître nos fautes ! Adressons nos regrets et notre repentance devant la nation. Compatissons à la douleur de nos sœurs et frères victimes touchées dans leurs corps et leurs âmes.
    La principale raison d’être de la Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation est d’aider les habitants de la Côte d’Ivoire, sans exclusive, à rétablir la cohésion nationale. Cette tâche n’est pas insurmontable. Nous avons conçu, pour y arriver, une démarche qui, moyennant un engagement de tous, aboutira au succès. Cette démarche est inclusive, participative et consultative. Elle concerne chacun et tous à la fois.