bio dans les cantines de saint etienne100% de produits bio dans les cantines scolaires : un objectif inatteignable ?

461 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
En moyenne, seulement 2 % des aliments consommés en cantines scolaires sont produits par l'agriculture biologique. Une proportion qui reste bien loin des 20 % prévues d'ici 2012 dans la loi Grenelle. Principal frein à la généralisation du bio dans les cantines : le surcoût des produits par rapport à leurs homologues traditionnels.

Pour autant, l'espoir de voir les enfants manger chaque midi des plats totalement bio est-il vain ? Pas sûr si l'on en juge l'exemple de la ville de Saint Étienne (42) qui s'est fixée un objectif de 100% de bio dans les assiettes des réfectoires d'ici 2015, dont 50% produit localement (30% aujourd'hui).

Surcoût du bio : trouver des solutions

Afin d'éviter de faire porter le surcoût par les parents d'élèves (en augmentant le prix du repas) voire par la collectivité (en accroissant les subventions publiques) plusieurs leviers ont été explorés par la ville : négociations avec le prestataire chargé de la restauration collective (baisse de marge), respect de la saisonnalité des fruits et légumes, achat de produit laitiers locaux etc… Mais il reste tout de même un dernier frein au 100% bio : le prix prohibitif de la viande et du poisson bio. Une piste pourrait toutefois être explorée avec la réduction des grammages voire une substitution partielle avec un apport protéinique d'origine végétale.

0 commentaire