Advertising Console

    Orientation et Parcours spécial Salon de l'Agriculture

    Repost
    MCE TV

    par MCE TV

    579
    160 vues
    Métier du passé, exercé par des hommes en salopette et en bottes en caoutchouc, précarité économique, contraintes européennes... les idées reçues ont la vie dure quand on parle agriculture Pourtant le secteur est en pleine mutation :D'abord parce qu'il se féminise. 50% des étudiants agricoles sont des étudiantes ! De plus, le secteur recrute : 90% des jeunes issus des ces formations trouvent un travail après leur diplôme, un record dans l'enseignement supérieur. Cause principale de ce renouveau de la profession : sa diversification. L'agriculture aujourd'hui, c'est des dizaines de métiers, de la fabrication à la commercialisation, en passant par la production ou encore la recherche. Ce dernier secteur attire d'ailleurs de plus en plus de jeunes, touchés par les problématiques très actuelles de gestion des ressources naturelles ou de traitement des déchets.Point noir, le salaire proposé : Au même niveau de formation, la rémunération d'un ingénieur ou d'un chercheur est 10 à 20% inférieur s'il choisit le domaine agricole. Ce désavantage est souvent compensé par l'aspect « passion », et l'utilité pour la société des métiers de l'agriculture. La jeune génération l'a bien compris : agriculteur est plus que jamais un métier d'avenir.