Nicolas Dupont-Aignan : super ou sans plomb ?

Découvrir le nouveau player
LCP

par LCP

1,9K
915 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le candidat de Debout la République se mobilise ce lundi contre l'essence chère. Coup médiatique réussi. Entouré d'une meute de journalistes, Nicolas Dupont-Aignan a plaidé pour une baisse de 10 centimes au litre, et de 20 à 30 centimes en Outre-mer.

Le souverainiste s'en est surtout pris à l’État, aux régions, et à Christophe de Margerie, le patron de Total : "Je demande que quand l'essence augmente, l’État ne fasse pas un bénéfice sur l'augmentation". "Il y a besoin d'un administrateur d’État chez Total."

Nicolas Dupont-Aignan n'a pas pu faire le plein symbolique - "comme des millions de français chaque matin" - à l'origine de l'opération. "Ca marche pas, parce que Total….". La station, qu'il n'avait pas choisie au hasard, avait provisoirement coupé l'essence et les portes de la station service.

0 commentaire