Avec la fin du pétrole, avons-nous atteint le pic de croissance ?

l'agora de BRETAGNE
33
5 565 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Benoît THEVARD, ingénieur conseil en énergie, était vendredi 2 mars l'invité de l'association Nantes en transition. Ce spécialiste des hydrocarbures parcourt la France pour apporter des éléments rationnels et scientifiques à son auditoire sur la fin du pétrole et ses conséquences.

Dans son viseur, les économistes et leur culte de la croissance qui empêchent les décideurs de prendre des orientations plus en phases avec un état de fait depuis que Christophe COLLOMB a découvert l'Amérique, le monde est fini.

Comme Benoît THEVARD, l'ancien Premier ministre Michel ROCARD tire la sonnette d'alarme : « La grande croissance est terminée, parce que le volume d'énergies fossiles disponibles va commencer à baisser d'ici deux ou trois ans, à un rythme vertigineux ». Il va bien falloir trouver des solutions et pour cela commencer à agir. Pour un peu que cette situation soit admise. On ne peut que remarquer le silence assourdissant des candidats à la Présidentielle sur ce sujet de première importance. L'éclairage de Benoît THEVARD.

Deux adresses Internet :
www.nantesentransition.net

www.avenir-sans-petrole.org

1 commentaire

Excellent entretien, mention spéciale pour son commentaire sur l'énergie nucléaire, à la fois posé, dépassionné, cohérent et pertinent.
Ne pas oublier de mentionner la diminution des exportations des pays producteurs, qui conservent une part croissante de leur pétrole pour alimenter une consommation intérieure elle aussi croissante, jusqu'à devenir importateurs nets (cas du Mexique par exemple), ce qui fait que les problèmes sérieux se poseront pour les pays importateurs avant que la production mondiale atteigne son maximum absolu. Imaginons un instant que l'Arabie Saoudite se mette à consommer l'intégralité de sa production !...
Par abolibibelot1980 Il y a 3 ans