Huang Rui, pionnier de l’art contemporain chinois

437 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Huang Rui, né à Pékin en 1952, est l’un des pionniers de l’art contemporain chinois qui émergea dans les années 1980. Huang Rui fut un membre fondateur du collectif d’artistes Xing Xing, plus connus sur la scène internationale sous le nom de « Stars ». Actif entre 1979 et 1983, c’est l’un des tout premiers mouvements à défier la censure après la Révolution culturelle.
L’œuvre de Huang Rui se compose de peintures, de calligraphies, d’installations ainsi que de performances, et se caractérise par une réflexion sur les couleurs primaires et l’utilisation du langage. S’agissant de l’utilisation du langage, l’une de ses œuvres majeures est « Chairman Mao 10 000 RMB », où il utilise exactement 10 000 yuans en billets de banque pour écrire un slogan chinois signifiant « Que le président Mao vive dix mille ans ! ». De la même façon, sa série « China/chai-na », qui date de 2002, met en relation le mot anglais « China » avec les caractères chinois « chai » et « na », qui signifient respectivement « démolir » et « ici ». Cette œuvre est la réaction de l’artiste à la destruction de certains quartiers de Pékin en vue des jeux Olympiques en 2008.
Huang Rui est le fondateur, avec Bérénice Angremy, de l’espace 798 à Pékin et a très largement contribué à l’officialisation en 2006 du district entier de Dashanzi par les autorités. Pour lutter contre la volonté gouvernementale de détruire ce quartier, Huang Rui et Bérénice Angremy ont créé le Dashanzi International Art Festival (DIAF) pour attirer l’attention des médias et des acteurs du marché international de l’art contemporain. Plus récemment, il a publié un livre dédié à l’espace 798 et son histoire : « Beijing 798 ».

0 commentaire