Advertising Console

    17 octobre 1961 pierre de roujoux

    Reposter
    amal cinquantenaire

    par amal cinquantenaire

    3
    82 vues

    2 commentaires

    djamel b
    Ils n'y a jamais eu 30 morts mais plus de 200 à paris dont il ne sera pas fait curieusement mention pour ceux d'autres villes . Exemple Strasbourg, Lyon...le 17 octobre c'était partout en France par ras le bol d'une guerre qui s'éternisait ...alors que De Gaulle avait été appelé au pouvoir pour la paix en Algérie et donc en contradiction d'une guerre qui n'en finissait pas ! Qui ont été jugés pour tous ces crimes ?
    Il dit qu'il n'était ni militaire, ni policiers...des barbouzes ; Alors ? Une sorte de Black Weateur ?
    Mais encore des mercenaires ou des escadrons de la mort ?
    Il dit que ses victimes ne sont pas des martyrs et que ce serait lui la victime...Allez comprendre par qui ont-ils été forcés à devenir des criminels ?
    En 08:39 > La France ne sait pas beaucoup employé a instruire la population qu"elle avait à charge sous tutelle comme le dit la SDN qui deviendra L'ONU. Même en France ...il faudra attendre les année 1980 pur constater la présence de jeunes issues des migrés premiers de l'après 1945 arriver en seconde, très peu transformeront un BAC !
    Par djamel bEn août
    djamel b
    Les harkis dits de paris ( ceux de Papon étaient des étrangers et ne provenaient pas du département d'Algérie rappel les algériens étaient d'identités française alors que ces harkis voulaient l'obtenir ce pourquoi ils s'engageaient comme des supplétifs au sein d'une police spécial Papon qui rançonnaient aux cours de leurs décentes les travailleurs des bidonvilles ...des voleurs qui ont participer aux exactions du 17 octobre 1961.
    Par djamel bEn août