Vidéotest Bioshock (Xbox360)

Leon-9000

par Leon-9000

46
382 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Il y a eu pour moi un avant et un après Bioshock. Jamais auparavant, je n'avais été à ce point fasciné par l'univers d'un FPS. Pour vous retranscrire mon expérience, j'ai choisi de me focaliser sur les mécanismes de narration et d'immersion de ce Bioshock davantage que sur les éléments de gameplay traditionnels. Bon visionnage à tous!

8 commentaires

8 mois mon cher Sin ce qui dans le vaste monde des vidéotests équivaut en effet à une centaine d'années xd. Non sérieusement je ne pensais vraiment pas m'interrompre aussi longtemps (ça ne devait pas être le cas tout court d'ailleurs) mais maintenant je suis reparti, plus motivé que jamais et pour ma part je considère que c'est mon véritable départ des vidéotests.

Content de te retrouver en tout cas d'autant que je suis tout à fait d'accord avec ton point de vue. D'ailleurs depuis ce Bioshock, malgré le fait que les FPS à grand spectacle et négligeant l'atmosphère de leur univers soient devenus bien plus monnaie courante, avec Bioshock Infinite Ken Levine et son équipe remettent encore une fois sur le devant de la scène le travail effectué sur leur univers, l'esthétique visuelle, la relation entre les deux protagonistes principaux, bref la dimension artistique de leur démarche.
Par Leon-9000 il y a 2 ans
Et pour rajouter une petite chose à ta conclusion, ce qui m'a transcendé tout au long du jeu, c'est bien l'honnêteté qui s'en dégage.

C'est rare aujourd'hui, pour moi, d'avoir le sentiment de jouer à un jeu qui semble avoir été conçu avec autant de passion de la part des développeurs sans même avoir l'impression à quel que soit le moment de se retrouver face à des hésitations ou des recours à la facilité, par peur de déplaire et par conséquences que ce ne soit pas "vendeur".

Je pense qu'on peut parler de véritable artistes qui sont allés au bout de leurs idées avant tout, avant même le pognon je l'espère et c'est pour moi l'unique démarche à entreprendre avant tout, si l'on veut que l'on se souvienne d'un jeu avant tout pour sa qualité et non pas pour son chiffre d'affaires.
Par SiN1987 il y a 2 ans
C'est vraiment en déambulant sans grande conviction que je retombe sur ta page et avec plaisir que je découvre que tu as repris les vidéos-test après au moins une centaine d'années d'absence non ? ^^

Mine de rien, il commence à prendre de la bouteille ce Bioshock, ça passe vite...

Pas grand-chose à rajouter qu'il n'aie déjà été dit sur ce grand jeu, si ce n'est qu'il aurait dû être un exemple à suivre pour beaucoup de développeurs.

Malheureusement ça n'a pas été le cas puisque près de 5 ans après sa sortie Bioshock reste toujours un ovni vidéo-ludique.
Par SiN1987 il y a 2 ans
zekka: j'ai beaucoup de respect pour les comédiens de doublage, on a tendance à les sous-estimer mais parvenir à véhiculer de l'émotion par sa voix et le visage d'un autre c'est loin d'être évident. La mise en abyme j'en parlerais beaucoup plus dans ma vidéo spoiler (je te laisse deviner la scène qui sera traitée). Bonne remarque pour la Révolte D'Atlas, j'avais effectivement oublié d'en parler.
Par Leon-9000 il y a 2 ans
Mince, je me suis trompé de compte, c'est moi qui ai laissé le commentaire précédent :P

Et oui je me rappelle aussi la scène avec le couple mort qu'on trouve dans un appartement avec la boite de pilule renversée a coté ça m'avait marqué, l'histoire de la maitresse d'Andrew Ryan (doublée par Laura Blanc )aussi m'avait assez ému également.
Par adrien le coz il y a 2 ans
Voir plus de commentaires