FRANCAFRIQUE - l'arnaque et l'origine nazi du Franc CFA en Afrique

633 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
LE COLONIALISME ET LE NAZISME NE SONT RIEN D'AUTRE QUE DES SYNONYMES :
Pendant la seconde guerre mondiale La France n'a pas subi qu'une occupation militaire nazi. Elle a aussi été victime d'une importante occupation "monétaire" nazie qui profitait largement à l'occupant allemand.
Une fois libérée de cette occupation "nazie" - en grande partie grâce aux africains qu'elle a honteusement trahi et méprisé pour la énième fois - La France a retourné cette "criminelle" occupation "monétaire" contre l'Afrique francophone, pour l'asphyxier économiquement et durablement.
Cette mécanique génocidaire sournoise secrétait plus d'efficacité et de subtilités que les gaz utilisés contre les communautés jugés inférieurs par les nazis eux-mêmes (les noirs occupant d'ailleurs le peloton de tête, en dépit du mensonge par omission commis volontairement par "l'Histoire officielle" que cautionne les manuels scolaires qui eduquent nos enfants).
Voici donc résumé, dans ce court documentaire en marge du discours officiel, l'origine "Nazi" du franc CFA, qui secrète les mêmes ambitions génocidaires que celles promues par le système "Nazi" lui-même, si ce n'est pire.
Preuve que nous sommes bien au milieu d'une guerre "raciste et négrophobe" qui ne dit pas son nom.
Pris entre les feux de cette guerre invisible, la majorité d'entre nous sont des soldats qui s'ignorent. Que nous le voulions ou non, il nous incombe la responsabilité d'organiser la plus radicale des résistances.
De fait, l'Histoire nous révèle que nous ne pouvons nous contenter de couper la tête de l'Hydre "(néo)colonial" sans avoir pris le soin de lui transpercer le coeur. Sans quoi nous prenons le risque de la voir repousser sous une autre forme, comme cela s'avère être le cas depuis plus de quatre siècles (l'esclavage n'étant qu'une des nombreuses têtes que nous sommes parvenus à couper).
À LA LUMIÈRE DE CETTE INFORMATION, L'INACTION NOUS REND PLUS QUE JAMAIS COMPLICES. COLLECTIF ANTI NÉGROPHOBIE (www.ancfrance.com)

0 commentaire