Arnaud Dumouch, FIV et Cie.

Découvrir le nouveau player
Abbé Guy Pagès
425
277 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les raisons sur lesquelles s'appuie l'Eglise pour condamner la fécondation in vitro sont les suivantes :
La dignité de la conception humaine réclame que l'enfant soit le fruit de l'union conjugale et non de la technique humaine.
La dignité de l'acte conjugal exprimant l'unité de l'amour des époux est niée par l'intervention d'un tiers (Denzinger 4803).
La fécondation in vitro implique la mise en mort des embryons dits surnuméraires.
La masturbation est toujours un acte intrinsèquement et gravement désordonné et donc en soi un péché mortel (CEC 2352).

L'insémination artificielle homologue à l'intérieur du mariage ne peut être admise, ce qui ne condamne pas évidemment les traitements médicaux en soi.

L'enfant n'est ni un droit ni un dû, mais un don gratuit de Dieu.

0 commentaire