Nicolas Sarkozy et François Hollande au centre des QAG

Découvrir le nouveau player
LCP

par LCP

2K
540 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Pour cette première séance de Questions au gouvernement depuis la déclaration de candidature de Nicolas Sarkozy en 2012, les députés de l'opposition concentrent leurs attaques sur le bilan du président-candidat et sa récente entrée en campagne.

Christiane Taubira parle de "violence verbale" et de "violence économique", Aurélie Filippetti revient sur les rumeurs de nomination de Jean-Louis Borloo à la tête de Véolia et Philippe Martin dénonce les "magistrats nommés contre l'avis du CSM et les préfets débarqués". Le député du Gers relate aussi sa propre "mise au placard" lorsqu'il était préfet des Landes et accuse Alain Juppé.

Par la voix de Valérie Pécresse et Nadine Morano, le gouvernement réplique en mettant en avant le mesures phares du quinquennat et attaquent à leur tour le programme de François Hollande.

Autre sujet du jour finalement peu évoqué lors de cette séance : le vote du Mécanisme européen de stabilité. C'est la seule intervention de François Fillon qui parle de "faute" des députés socialistes [à propos de leur abstention annoncée->http://www.lcp.fr/videos/reportages/107020-la-creation-du-mecanisme-europeen-de-stabilite-votee-aujourd-hui-a-l-assemblee].

A ne pas manquer, la confirmation de Claude Guéant, la dose de proportionnelle à l'Assemblée nationale ne sera pas pour les élections législatives de 2012.

Mais aussi, le "rappel à l'ordre avec inscription au procès verbal" attribué par Bernard Accoyer à Nicolas Dupont-Aignan qui a brandi un faux chèque pour montrer son opposition au MES.

Voir l'intégralité de la séance : http://lcp.fr/77546

1 commentaire

Bravo a NDA ! Le MES c'est le Mecanisme Europeen du Suicide ! Et pour ca la France a des milliards...
Par darkcampus il y a 3 ans