Advertising Console

    Athènes s'enflamme contre l'austérité

    Reposter
    L'Obs

    par L'Obs

    5,1K
    2 515 vues
    La Grèce a choisi dimanche 12 février d'accepter l'austérité imposée par ses créanciers afin de pouvoir échapper à la faillite et rester dans la zone euro, après un vote du parlement en faveur d'un programme de rigueur draconienne violemment contesté lors de spectaculaires manifestations.