Discours de François Bayrou sur le contrat social !

LCP

par LCP

1,6K
3 487 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Depuis qu'il est candidat à l'élection présidentielle, François Bayrou organise des forums de discussion avec des acteurs de la société civile. Après le produire en France et l’Éducation, c'est le thème du "vivre ensemble" et du "Nouveau contrat social" qui est sur la table samedi 11 février à la Maison de la Chimie. Objectif annoncé : confronter les propositions du candidat avec "des acteurs de la vie réelle".

François Bayrou a conclu les travaux par un discours à 14h30.

Le candidat centriste à la présidentielle a appelé les "humanistes" de toutes obédiences à refuser les propos de Nicolas Sarkozy, en leur demandant de faire taire "les intérêts politiques, de camp ou de parti" pour défendre "l'essentiel".

"J'affirme qu'aucun des hommes et des femmes du centre, ou qui ont eu les convictions du centre, même s'ils sont passés à l'UMP, ne peut accepter cela. J'affirme que la droite républicaine française, pas plus que la gauche, ne peuvent l'accepter", a estimé M. Bayrou, citant l'héritage de Jacques Chaban-Delmas et du général De Gaulle, mais aussi "les libéraux qui attachent un si grand prix à la sagesse de la loi". "Aucun d'entre eux ne peut se taire quand il voit à quels ressorts on faire appel", a-t-il ajouté

"Le moment est venu de lancer un appel: je le dis à tous ceux, au centre, dans la majorité ou dans l'opposition, je dis à tous les Français qui ont une certaine idée de la France, qui sont des républicains et qui sont des humanistes, qu'il y a des choses qu'on n'a pas le droit de laisser prendre. Il est un moment où la politique s'arrête, les intérêts politiques, les intérêts de camp ou de parti, et où commence la défense de l'essentiel.

La défense d'un monde qu'on veut transmettre aux enfants", a-t-il conclu

En tant que chaîne de l’actualité parlementaire, nous vous proposons régulièrement la retransmission en direct d’événements spéciaux liés à la vie politique et citoyenne française.

1 commentaire

Enfin un programme qui tient la route , pense à l'humain avant tout et ne divise pas les Français ! Un vrai soulagement après cinq années de dérives
Par tauprockeuse il y a 2 ans