Advertising Console

    La Cour des comptes met au banc la politique fiscale du gouvernement

    Reposter
    Groupe SER

    par Groupe SER

    94
    79 vues
    Le Premier président de la Cour des comptes Didier Migaud est venu présenter son rapport annuel devant les députés. Il en ressort que l’augmentation non-ciblée des prélèvements (tels que la TVA) n’est pas pertinente pour relancer la croissance. Autre politique du gouvernement mise au banc, la gestion des niches fiscales dont le montant a augmenté de 60 % depuis 2004. « Les efforts doivent être amplifiés et viser une réduction de 15 milliards d’euros. De nombreuses niches dont l’inefficacité est avérée sont identifiées » explique Didier Migaud.

    C’est en ce sens que François Hollande propose plus de justice ficale en revenant sur 29 milliards de cadeaux fiscaux accordés par la droite aux plus riches et aux entreprises.