Advertising Console

    Robert Redeker

    Reposter
    TUNeZINE

    par TUNeZINE

    102
    6 409 vues
    http://tunezine.tu.funpic.de

    Saisie du "Figaro" en Tunisie pour "atteinte à l'islam"

    Les autorités tunisiennes ont saisi le numéro du journal français "Le Figaro" en date du 19 septembre en raison d'un article jugé "préjudiciable et offensant pour le Prophète (Mahomet), l'islam et les musulmans", a rapporté mercredi le journal gouvernemental La Presse de Tunisie.

    La saisie du quotidien parisien intervient à l'heure de la vague d'indignation déclenchée dans le monde musulman par les propos sur l'islam tenus la semaine dernière par le pape Benoît XVI. Le pape avait cité un texte du XIVe siècle qualifiant notamment l'islam de religion propagée par l'épée. Mercredi, il a assuré que cette citation n'exprimait "en aucune manière" sa pensée personnelle et a réaffirmé son "profond respect" pour l'islam.

    Une source officielle tunisienne a confirmé cette mesure prise par le ministère de l'Intérieur et du développement local "en application de la loi". Une saisie qui intervient à quelques jours du début du mois de jeûne de Ramadan.

    L'article incriminé, intitulé "Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre?", a été écrit par un professeur et philosophe, Robert Redeker, publié par "Le Figaro" dans sa page "Débats". L'auteur y estime notamment que "l'islam essaie d'imposer à l'Europe ses règles" ou que "Mahomet est un maître de haine". "Exaltation de la violence: chef de guerre impitoyable, pillard, massacreur de juifs et polygame, tel se révèle Mahomet dans le Coran", écrit-il.

    Pays à majorité musulmane de 10 millions d'habitants, la Tunisie compte des minorités juive et chrétienne qui jouissent d'une totale liberté de culte. Elle a constamment plaidé en faveur du dialogue entre les civilisations et les religions, créant une chaire à l'université de Tunis pour favoriser un tel dialogue. Elle a abrité plusieurs forums internationaux avec la participation de représentants des trois religions monothéistes, dont celui organisé en 1995 sanctionné par l'adoption de la "Charte de Carthage pour la tolérance". AP

    bb/nc
    source : http://web.ifrance.com