Advertising Console

    Xerfi Canal Alexandre Mirlicourtois Quand flatter le consommateur, c’est sacrifier la production

    Reposter
    Xerfi Canal

    par Xerfi Canal

    171
    25 vues
    Xerfi Canal présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur des études de Xerfi

    Depuis plus de 10 ans, les gouvernements successifs ont considéré que pour stimuler la croissance, le plus facile c'était de doper la consommation, quitte à sacrifier nos industriels, le commerce extérieur et nos équilibres financiers. Et l'un des leviers manœuvrés a été de freiner l'évolution des prix à la consommation, voire de les faire baisser sur certains marchés. Pour s'en convaincre, il suffit de suivre la hausse des prix des produits manufacturés : entre 2000 et 2010, elle n'a jamais dépassé 1%. 1% c'est très loin de la cible d'inflation de 2% fixée par la BCE. Mieux, entre 2000 et 2011, la hausse annuelle moyenne n'atteint pas même 0,2% L'objectif est clair : redonner du pouvoir d'achat par de la désinflation, et parfois de la déflation sectorielle.

    Alexandre Mirlicourtois, Quand flatter le consommateur, c'est sacrifier la production, une vidéo Xerfi Canal.

    www.xerfi.fr
    http://www.xerficanal.com/alexandre-mirlicourtois-quand-flatter-le-consommateur-c-est-sacrifier-la-production-290.html