Advertising Console

    Bertrand BLIER aux Jeudis de l'ESRA

    Reposter
    ESRA

    par ESRA

    266
    318 vues
    Les Jeudis de l'ESRA recevaient, ce jour, un Bertrand BLIER plein de malice et d'esprit comme à son habitude, fils de Bernard Blier qui fut, dit-il, sa "première remarquable influence".
    Après la projection de "Merci la vie", les étudiants ont pu dialoguer avec le réalisateur. Bertrand BLIER a fait valoir, non sans humour, certain paradoxes de sa créations : il aime bien, dit-il, ne pas savoir ce qu'il raconte. C'est pour cela qu'il se demande encore comment il est arrivé à écrire. Sans doute parce qu'il adore les dialogue et qu'il travaille beaucoup "à l'oreille". "Il faut travailler le thème jusqu'à la mort du thème", dit-il encore.
    Et, se rappelant le grand succès des Valseuses ou de Buffet froid, il ajouta : "le succès n'a d'intérêt que parce qu'il ouvre la porte vers quelque chose de plus risqué : il permet d'oser aller plus loin dans le prochain film".