Tunisie: pression salafiste grandissante sur le système éducatif

Agence France-Presse
3,2K
1 430 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les salafistes, ces extrémistes musulmans qui veulent une application stricte de la charria, la loi islamique, n'ont pas obtenu de visa pour légaliser leur parti politique en Tunisie. Pourtant depuis les élections d'octobre et la victoire du parti islamiste Ennahda, les radicaux regroupés dans la nébuleuse salafiste se manifestent beaucoup et exercent une pression énorme sur la société tunisienne, notamment dans les établissements scolaires. Durée: 01:59

0 commentaire