Advertising Console

    Qui-vive

    Repost
    Samuel Bianchini

    par Samuel Bianchini

    1
    163 vues
    Sur le campus de l’université Rennes 2, la galerie Art & Essai est située entre sous-sol et rez-de-chaussée, au-dessous de la bibliothèque universitaire qui accueille toute la journée des étudiants et chercheurs. En plus des visites qu’elle reçoit, cette grande galerie sans fenêtre vit au rythme des sons de pas et autres bruits de mobilier produits par les usagers de la bibliothèque.
    En permanence utilisées ou sollicitées -y compris en période de grève, pour bloquer l'université-, les tables et les chaises de l’université ont fini par se faire oublier. Ce sont pourtant elles qui sont mobilisées dans cette installation in situ, pour, cette fois, qu'on leur accorde toute notre attention et qu'on leur attribue également en retour, une capacité à prêter attention à leur environnement du moment, celui de la galerie Art & Essai. Ce mobilier, regroupé, rangé ou disposé en tas désordonnés est maintenant doté de facultés physiques lui permettant de réagir aux activités qui l’entourent, tel un animal au repos, dérangé par des hommes toujours prompts à le solliciter, pour des usages convenus ou moins attendus. Que ce soit les actions du public dans la galerie ou celles aux alentours, en particulier en provenance de la bibliothèque, elles entraînent des réactions mineures, mais en puissance, de cet ensemble de mobilier : sursaut, déplacement lent, basculement…, des mouvements soulignés par les variations de l'éclairage de la galerie en grande partie plongée dans la pénombre. Environnement, mobilier ou spectateurs, chacun est appelé à être sur son qui-vive, à prêter attention à son entourage en se demandant quelles pourraient bien être les intentions des uns et des autres.