Advertising Console

    L’invisibilité temporelle ou l'instant qui n’existait pas

    Repost
    Sciences et Avenir

    par Sciences et Avenir

    990
    7 277 vues
    A défaut d’effacer un évènement dans le passé, une équipe de l’Université de Cornell a réussi à rendre indétectable 50 picosecondes de temps, soit 50 millièmes de milliardième de seconde, même pas le temps d’un battement de cils ! Cette animation réalisée par les chercheurs de Cornell illustre leurs travaux.
    Pour en savoir plus lire Sciences et Avenir.fr