François Bayrou voit dans la perte du triple A la validation de son discours

LCP

par LCP

1,6K
284 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Déjà fort de sa progression dans les sondages, François Bayrou a vu samedi dans la perte par la France du triple A la validation de son discours sur la priorité au désendettement et à l'unité nationale, évoquant une "coresponsabilité" UMP-PS dans la situation actuelle. "Ce qui se produit" n'est "pas une surprise", "c'est ce que j'avais annoncé et pris en compte depuis des années et des années quand je disais que la politique suivie négligeait les questions du déficit et de la dette et allait nous amener dans le mur", a lancé le candidat du MoDem à la présidentielle lors du premier des forums de son "Agenda 2012-2020". Consacré au "produire en France" et au "redressement" du pays, ce forum a réuni quelques 800 personnes à la Maison de la Chimie, à Paris. Si le député des Pyrénées-Atlantiques juge que "naturellement, il y a une responsabilité récente des gouvernements de Nicolas Sarkozy" dans la dégradation de la note française, il s'est refusé à accabler le seul chef de l'Etat, préférant insister sur une "coresponsabilité" de l'UMP et du PS. Mais "le rebond" est possible. Avec des accents gaulliens, M. Bayrou, qui voit dans "la tâche" des années à venir la même que "celle que la France dut affronter en 1958", a assuré que le pays, "chaque fois, qu'il a été humilié, amoindri, chaque fois, s'est redressé, ranimé". Sans dévoiler de programme économique précis, François Bayrou a listé quelques pistes prioritaires: suppression du déficit budgétaire à l'horizon 2016, via 50% de baisse des dépenses et 50% de hausse des recettes, deux nouvelles tranches d'impôt sur le revenu (45% et 50%), maintien d'un ISF "simplifié"… A 60 ans, pour sa troisième campagne présidentielle, le "troisième homme" de 2007 (18,57%) croit pouvoir faire au moins aussi bien cette fois et entend jouer à fond dans les semaines à venir la carte du candidat "raisonnable" face à un Sarkozy "usé et rejeté" et un Hollande "trop conformiste", selon les termes de ses proches. D'autres forums sont prévus au mois de janvier, par ailleurs, le candidat tiendra son premier meeting à Dunkerque jeudi prochain.

0 commentaire