Advertising Console

    Perte du triple A : les premières réactions politiques

    Reposter
    LCP

    par LCP

    2,4K
    3 237 vues
    Le premier à s'exprimer samedi matin au lendemain de la dégradation de la France par l'agence Standard and Poor's est François Hollande. Dès 8h30, depuis son siège de campagne, le candidat socialiste réagit à ce qu'il considère comme la "mise en cause de la stratégie conduite depuis 2007" par Nicolas Sarkozy. Plus tard, François Fillon tient une conférence de presse depuis Matignon. Le Premier ministre considère la perte du triple A comme une "alerte" mais ne surestime pas sa portée. Pour le Premier ministre, cette annonce confirme la nécessité de converger avec l'Allemagne qui a, elle, conservé sa note AAA. Dominique de Villepin parle d'un "'échec gouvernemental" et non pas de celui de la "France". Jean Luc Mélenchon évoque une solution : "La banque centrale européenne doit prêter directement aux Etats". Et ce, à hauteur de "1%" a précisé le candidat du Front de gauche.