L'ouverture de Buschehr encore retardée

infolivetv
78
5 views
  • About
  • Export
  • Add to
Nouveau contretemps pour la centrale nucléaire de Buschehr. Alors que son lancement devait être officialisé dans les tous prochains jours, les fonds demandés par la Russie, principal pays impliqué dans le programme nucléaire iranien, continuent de retarder l'ouverture du site. A l'heure actuelle, le régime de Téhéran n'a payé que deux tiers du montant exigé par la société russe Rosatom. Cette information contredit les déclarations optimistes de responsables iraniens qui affirmaient encore il y a peu que la centrale de Bushehr serait opérationnelle dès la fin du mois d'aout. La série noire se poursuit donc pour ce site stratégique qui avait déjà la cible du virus Stuxnet au mois de septembre de l'année dernière. 

0 comments