Exercice de routine ou pas, la tension monte dans le nord dIsraël

infolivetv
71
7 views
  • About
  • Export
  • Add to
Israël teste sa défense passive et le Hezbollah réplique par la mobilisation de milliers de terroristes tandis que le chef du gouvernement libanais, Rafiq Hariri, exige l'annulation pure et simple de l'exercice, affirmant que son timing laissait entendre quIsraël se préparait à une guerre. C'est dimanche matin que l'Etat hébreu a entamé un exercice de sécurité civile d'envergure de cinq jours, destiné à tester la réponse des soldats, des équipes de sauvetage et des civils face à un large éventail de simulations d'attaques. Ce quatrième exercice annuel de sécurité intérieure est le plus important que l'Etat hébreu ait jamais organisé. Baptisé ''Tournant 4'', il simulera les tirs simultanés de centaines de roquettes en provenance de Syrie, du Liban, et de la Bande de Gaza. Face aux menaces du Hezbollah, le Premier ministre Binyamin Netanyahou a souligné que le vaste exercice national de la Défense passive était ''un exercice de routine, fixé de longue date, qui ne survient pas à la suite d'une évolution sécuritaire extraordinaire''. ''Israël est tourné vers le calme, la stabilité et la paix, mais ce n'est pas un secret que nous vivons dans une région sous la menace de roquettes et de missiles. La meilleure défense c'est le développement de notre système dissuasif et défensif, auquel nous consacrons des sommes importantes'', a-t-il précisé. 

0 comments