La double mort de pierre bérégovoy 1

SCHOUM1

par SCHOUM1

132
3 864 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Samedi 1er mai 1993. Un mois après avoir cédé sa place de Premier ministre à Edouard Balladur
à la suite de la défaite de la gauche aux législatives, Pierre Bérégovoy meurt d'une balle dans la tête.
L'enquête conclut rapidement au suicide. Pourtant, des zones d'ombre subsistent. Ainsi, les témoignages sont
toujours restés confus et contradictoires, aucune expertise balistique n'a été effectuée, la famille n'a jamais eu
accès au rapport d'autopsie. Sensible à cette affaire depuis 2001, Francis Gillery a interrogé témoins et
protagonistes, mettant en lumière les faits eux-mêmes, échafaudant également quelques hypothèses qui
tiennent compte du contexte de l'époque, plutôt chahuté. Pierre Bérégovoy, ministre des Finances de François
Mitterrand, était-il devenu gênant ?

0 commentaire