Questions aux gouvernement : les meilleurs moments !

Découvrir le nouveau player
LCP

par LCP

2K
161 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Ce mardi, la séance de questions au gouvernement a longuement concerné le quotient familial qui fait de plus en plus polémique. Valérie Pécresse est montée au créneau pour dénoncer la "cacophonie" au parti socialiste depuis l'annonce de cette mesure. De son côté, le PS rebondit sur l'affaire de l'IGS (Inspection générale des polices ou "polices des polices") dévoilée cet après-midi dans [Le Monde->http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/01/11/la-police-des-polices-au-c-ur-d-un-scandale-judiciaire_1628115_3224.html]. Jean-Jacques Urvoas, député socialiste a interpellé Claude Guéant sur cette affaire en lui indiquant directement : "M. le ministre, comme dans toutes les affaires de sac et de cordes qui émaillent cette législative, vous êtes concerné". En matière internationale, c'est la Hongrie de Viktor Orban qui suscite les inquiétudes d'Hervé Morin (Nouveau centre) et de François Loncle (PS). Les deux députés accusent le gouvernement français d'immobilisme. Jean Léonetti, ministre des Affaires européennes, leur répond en renvoyant le dossier à la Commission européenne "gardienne des traités". Enfin, c'est le député des Alpes-Maritimes, Rudy Salles, qui évoque le cas Iacono, maire de Vence toujours en prison après les accusations de viol de son petit-fils, il y a neuf ans.

0 commentaire