Advertising Console

    Ida y Vuelta

    Repost
    Adrien Péchard

    par Adrien Péchard

    3
    291 vues
    Ida y Vuelta, littéralement traduit « aller-retour », est une partie importante et intrinsèque de l’art du flamenco sur laquelle nous allons baser notre nouvelle performance. Au 19ème siècle, beaucoup d’espagnols furent en Amérique Latine pour une saison de travail dans les haciendas and revinrent en Espagne pour y ouvrer de nouveau. Les travailleurs d’Espagne se réunirent à Cadiz pour partir principalement en Argentine ou à Cuba, emportant leur folklore avec eux. En Amérique Latine, ces chansons furent mélangées à la chanson latine traditionnelle. C’est cette musique qu’ils reprirent avec eux et qu’ils transformèrent en flamenco.

    La première danse que Maria « la Serrana » et Antonio Molina « el Choro » mettront en scène est appelée Guajira, issue de la tradition cubaine avec des paroles décrivant la Havanne. Ce sera leur première danse ensemble. Le chanteur interprètera une Milonga, tout droit issue des racines Argentines.
    Ida y Vuelta signifie encore plus pour la danseuse. La Serrana a des racines libanaises et a grandi à l’étranger. En 1999, elle quitte son pays pour Séville et commence à travailler avec Farruquito pendant neuf ans. Elle a conquis les plus grandes scènes d’Espagne (Et ce malgré le haut niveau des natifs espagnols dans cet art) mais également celles des festivals de Flamenco partout dans le monde auxquels elle participa avec des artistes tels que Eva la Yerbabuena, Javier Barón ou Manuela Carrasco.