Advertising Console

    Restauration de l'accès à la chapelle Notre Dame de la Baume de Châteauneuf-lès-Moustiers à La Palud sur Verdon

    Repost
    lamarque thierry

    par lamarque thierry

    36
    746 vues
    Organisé dans le cadre des Rencontres Paroles d’ici et en partenariat avec l’association Journée Paysanne, la commune de La Palud sur Verdon, l’école d’Avignon et le Parc Naturel Régional du Verdon. Avec le concours de l’Europe, via le programme ALCOTRA et la région Provence Alpes Côtes d’Azur.

    Chantier animé par le formateur Rénat SETTE de l’école d’Avignon.

    Ce chantier de restauration a duré 12 jours où divers travaux et bénévoles se sont succédés :

    1. le déblaiement de la terre et des pierres qui formaient l’accès à la chapelle,
    2. un peu de débroussaillage pour réaliser une plate forme utile pour les travaux,
    3. l’apport de 8 à 10 tonnes de pierres sur site depuis la ferme d’Alain Guichard avec l’aide de Jean-François Monier et de sa pelle mécanique,
    4. l’ascension de ces pierres par tyrolienne installée par l’association SpéléH2O,
    5. la réalisation d’un mur de soutènement et de l’escalier en pierre sèche caladé,
    6. le chaulage de l’intérieur, l’extérieur et la toiture de la chapelle N.D. de Châteauneuf-lès-Moustiers.

    L'édification de cette chapelle remonterait au XVIe ou XVIIe siècle. Il semblerait que cette grotte et chapelle étaient occupées par des frères lais, sortes d'ermites qui vivaient dans les alentours.

    Cette chapelle rupestre était dédiée à la vierge. Une procession était faite le jour de l'assomption, ce pèlerinage étant très fréquenté.

    L'abbé Féraud écrivait en 1861: on trouve une grotte en grande vénération: la tradition porte qu'un religieux templier s'étant évadé de sa prison, lors du procès célèbre intenté à cet ordre, vient s'y réfugier et qu'il y mourut en odeur de sainteté. Cependant, sous l'ancien Régime, on peut lire dans les délibérations qu'il est souvent question de la grotte de Notre-Dame et jamais de grotte des templiers, alors que les conseillers connaissent mieux que quiconque les traditions et-appellations-orales.