L'UPR rétablira le crime de Haute Trahison

Découvrir le nouveau player
rikiai

par rikiai

787
1 223 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Dans la constitution de 1958, Article 68 :
"Le président de la République n'est responsable des actes accomplis dans l'exercice de ses fonctions qu'en cas de haute trahison. Il ne peut être mis en accusation que par les deux assemblées statuant par un vote identique au scrutin public et à la majorité absolue des membres les composant ; il est jugé par la Haute Cour de justice."

Modifications de 2007, sous Sarkozy :
« Art. 67. – Le président de la République n’est pas responsable des actes accomplis en cette qualité, ...
Il ne peut, durant son mandat et devant aucune juridiction ou autorité administrative française, être requis de témoigner non plus que faire l’objet d’une action, d’un acte d’information, d’instruction ou de poursuite. Tout délai de prescription ou de forclusion est suspendu.

Les instances et procédures auxquelles il est ainsi fait obstacle peuvent être reprises ou engagées contre lui à l’expiration d’un délai d’un mois suivant la cessation des fonctions.

1 commentaire

« Art. 68. – Le président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour.
Par rikiai il y a 3 ans