Procès Chirac : Anticor se félicite d'un message fort à destination des politiques

Challenges
573
164 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Me Jérôme Karsenti, avocat d'Anticor, a réagi à la condamnation jeudi 15 décembre 2011 de l'ancien président de la République à deux ans de prison avec sursis pour "détournement de fonds publics", "abus de confiance" et "prise illégale d'intérêts". Par Flore de Bodman.

0 commentaire