La confiance

2 514 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à

22 commentaires

La douceur, la tendresse deux mots si harmonieux et pourtant insondable, ils sont si palpables mais aussi si déraisonnable, ils sont trop souvent confondus entre leurs nécessités premières et un acharnement second, ce qui ôte toute la beauté de leur créativité...http://img15.hostingpics.net/pics/628356theresedumaycupidit.jpg
Par Celle qui a pris ma vie il y a 2 ans
La vie n'est qu'une étape, on ne s'y arrête pas, elle commence par le point de départ "la naissance", elle finit par le point d'arriver "le trépas", mais entre les deux elle continue lamentablement et désespérément son chemin, l'oubli est le parfum des imperfections, on veut oublier mais cette senteur nous emprisonne, elle ne peut que s'estomper avec le temps hélas, comme de nombreux parfum qui pénètre notre émoi..
Par Celle qui a pris ma vie il y a 2 ans
(Magnifique. ..Encore une de mes libres pensées je vous laisse méditer !! (Quand l'amour est intéressé) Avoir ce que je n'ai pas pu Être ou Être ce que je n'ai pas pu Avoir.. tel est la question !! Celui qui aime apprendre est bien près du savoir, c'est une notion essentielle de notre vie, on en apprend tous les jours, mais hélas on apprend aussi à aimer, comme on apprend à souffrir.... Des fois il vaudrait mieux mourir idiot pour ne pas être confronté et connaitre tous ces maux...).. Les valeurs de mot 'Amour" chez certaine femme : http://img11.hostingpics.net/pics/984749B12E94541F41461CBB646880FE8688AF.jpg
Par Celle qui a pris ma vie il y a 2 ans
Se cachant derrière la grande faucheuse par ses mensonges mortels. Cette femme a su prendre ma vie, cette douceur de vivre qui m'appartenait, elle a su me l'ôter sans aucune sincérité, confondant Amour et irréalité, passion et poison, douceur et trahison, bonheur et tristesse...Ma vison de la souffrance pour l'avoir vécu et vivre toujours, les mots ne remplaceront jamais les maux.
La souffrance est l'interpénétration du chagrin et de douleur en soi, elle agit indépendamment de notre volonté, on la vit et on la subit, ceux qui recherche la souffrance c'est une preuve d'un mal-être en soi.....Ceux qui subissent la souffrance, c'est une preuve qu'on peut changer de souffrance, mais on ne peut supprimer la souffrance, c'est un abime, un puits sans fond,...Au royaume de la souffrance le chagrin sera roi et la douleur sera reine...
Par Celle qui a pris ma vie il y a 2 ans
Thérèse restera L'origine du mal.. Pour moi maintenant les sentiments ne seront plus ... j'ai perdu toute confiance même en moi. Je me suis rendu compte que chez centaines personnes comme chez cette femme qui m'a abattu, les sentiments sont imperceptibles ils vont et ils viennent sans raison apparente, ils peuvent disparaitre le temps d'un instant et resurgir d'où on ne sait pas ou...donc la perte de sentiments, ce n'est pas une tare (défaut psychique) mais juste un mal être en soi... J'ai trop peur de revivre la trahison et les mensonges mortels, j'ai été trop sentimentalement stable face à une éternelle sentimentalement instable, pour moi la constance des sentiments qui perdurent avait une valeur rationnelle et authentique
Par Celle qui a pris ma vie il y a 2 ans