Advertising Console

    Conférence de presse de Dominique de Villepin : voir l'intégralité

    Repost
    LCP

    par LCP

    2,6K
    1 305 vues
    Dominique de Villepin se place au-dessus des partis pour cette élection présidentielle à laquelle il se présente pour la première fois. Une déclaration aux accents gaullistes que l'ancien Premier ministre ne nie pas. A la question "Est-ce que vous laisserez à l'hôtel un pourboire équivalent au prix de la chambre comme le faisait le général de Gaulle ?" "Je le fais déjà", répond Dominique de Villepin qui en profite pour s'interroger sur le train de vie actuel de l’Élysée "Je ne comprends pas pourquoi le petit compteur électrique du général de Gaulle n'y est pas encore installé". Autre question, celle de ses moyens pour faire campagne. Le candidat de République Solidaire compte sur les dons des Français. Il a laissé entendre qu'il mettra de son argent personnel pour financer sa campagne et refuse de la chiffrer : "Je n'aime pas parler de sous" confesse-t-il. Sur son programme, le candidat maintient le "revenu citoyen" [dont il a déjà parlé en avril ->http://www.lcp.fr/videos/reportages/14565-2012-dominique-de-villepin-lance-son-projet] pour "les huit millions de pauvres de notre pays" qui n'ont pas 850 euros pour vivre chaque mois. Interrogé sur l'affaire Relais&Châteaux dans laquelle il est cité, Dominique de Villepin assure "ne rien avoir à faire avec cette affaire". Sur [l'affaire Karachi->http://www.lcp.fr/videos/reportages/9590-karachi-la-droite-regle-ses-comptes], l'ancien Premier ministre rappelle que c'est Jacques Chirac qui "a mis fin aux commissions soupçonnées de rétro-commissions" pour "moraliser la vie publique". Le candidat plaide pour un gouvernement d'"union nationale" mais ne dévoile rien de son futur "casting". Il présentera son QG de campagne au mois de janvier.