Diversité des pratiques mathématiques et circulation des savoirs dans l’antiquité

Découvrir le nouveau player
RFIEA

par RFIEA

9
131 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Christine Proust a été résidente à l'IMéRA de Marseille.

"Les savoirs élaborés dans les mondes anciens sont souvent perçus comme formant des traditions culturelles homogènes. Pourtant, l’examen des sources fait apparaître de forts contrastes qui opposent des milieux sociaux, des communautés professionnelles, ou encore des régions géographiques ou des périodes historiques. Dans le même temps, les idées et les pratiques circulent. Je compte mettre en évidence ce double phénomène de singularisation liée à des spécificités locales et de diffusion des savoirs de longue portée par l’étude de plusieurs cas, en partie interconnectés. Le principal est le cas des milieux savants de la cité d’Uruk à l’époque hellénistique, que j’étudierai en collaboration avec John Steele, spécialiste d’astronomie cunéiforme (Brown University, Providence, USA). Ce projet inclut un volet sur l’histoire des collections et la mise en place d’une collaboration avec le Musée Archéologique d’Istanbul, l’Institut d’Etudes Anatoliennes et le CDLI (http://cdli.ucla.edu/). En liaison avec ce projet, je poursuivrai mes autres travaux en cours : Histoire des tables numériques (projet ANR dirigé par D. Tournès), étude du Sumérien comme langue technique pour les mathématiques, exploitation des archives de Neugebauer et de Thureau-Dangin."

0 commentaire