karsteau 4 : Injection de Sulforhodamine B dans la perte de Mauregard - Ceyreste

lamarque thierry
36
338 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
http://www.karsteau.fr/karst/tracageceyrestre080211.html
Le 8 février 2011, 30 kg de Sulphorhodamine B sont injectés dans la perte de Mauregard (Ceyreste). Ce traçage fait suite à l'injection d'Acide Amino G réalisée à Cuges les Pins le 18 janvier 2011. C'est le second traçage d'une série de trois traçages sur l'unité du Beausset.

La perte de Mauregard s'ouvre au fond d'un vallon sec, en rive gauche, dans les calcarénites du coniacien. L'objectif de ce traçage est d'étudier les écoulements souterrains dans les formations du crétacé supérieur de l'unité du Beausset et de vérifier les directions de drainage vers la baie de La Ciotat ou de Cassis.
Cette cavité est un gouffre (ou aven ou puits) de belles dimensions, d'une vingtaine de mètres de profondeur, pour 4 mètres de diamètre. Le fond du puits présente un amoncellement d'éléments rocheux, formant un éboulis à travers lequel l'eau peut s'infiltrer. Ce puits s'ouvre dans les calcarénites du coniacien. Ces formations sont observées à l'affleurement jusqu'à La Ciotat, reposant sur les calcaires du Turonien.

Les 30 kg de Sulphorhodamine B étaient préalablement diluées à 50 g/l, soit 600 litres de solution, conditionnés dans 20 bidons de 30 kg. Le traceur est un colorant fluorescent, visible à forte concentration avec une couleur rouge et invisible à faible concentration.

Les pompiers ont apporté 18 m3 d'eau pour entrainer le traceur plus rapidement vers la profondeur et limiter le piégeage dans le fond de la cavité. Lors de l'injection, l'eau s'est immédiatement infiltrée.

Merci aux bénévoles des Spéléo-Club du GAS, LGG, Aragnous et Cuges les Pins, l'Association Explo-Canyon-Provence ainsi que les doctorants du Laboratoire de Géologie de l'Université de Provence. Merci au SDIS 13 et aux pompiers de La Ciotat-Ceyreste.

Le compte-rendu complet est disponible en téléchargement : Télécharger

0 commentaire