Advertising Console

    Ça Vous Regarde - Le débat : Vote des étrangers : otage de la campagne ?

    Repost
    LCP

    par LCP

    2,6K
    3 872 vues

    « Tout étranger […] qui sera jugé par le corps législatif avoir bien mérité de l’humanité est admis à l’exercice des droits de citoyens français ». C’est ce que déclarait la Constitution, jamais appliquée, du 24 Avril 1793. Le droit de vote des étrangers n’a jamais été reconnu dans son principe en France.
    Mais il fait débat … à tel point que François Fillon en personne viendra au Sénat, le jeudi 8 décembre, « s’opposer de toutes ses forces » à la proposition de loi. Le texte prévoit d’accorder aux étrangers non communautaires , le droit de vote aux élections municipales et leur permet d’être éligible comme conseiller municipal.



    Côté UMP, ce sont trois motions de procédure qui ont été déposées au Sénat, Nicolas Sarkozy qui en 2005, avait pris tout le monde à contre-pied en expliquant « qu’il ne serait pas anormal qu’un étranger en situation irrégulière, qui travaille, paie des impôts et réside depuis au moins dix ans en France puisse voter aux élections municipales ». Or, il juge aujourd’hui, « hasardeuse » l’actuelle proposition socialiste.



    La Droite populaire, tout comme Marine Le Pen ont lancé une pétition sur leur site internet.



    Du côté de la gauche, on parle d’un débat vieux de trente ans. Déjà François Mitterrand en 1981, proposait d’accorder le droit de vote des étrangers non communautaires. Au PS, on plaide donc la continuité.



    La proposition relative au droit de vote des étrangers a-t-elle une chance d’être votée ? La gauche peut-elle être accusée de brandir une conception trop généreuse des droits de l’homme ? La droite, au contraire, ne se drape-t-elle pas dans une défense trop rigoureuse de la nation ?



    Invités :

    + Pierre Joxe, ancien ministre socialiste.

    + Chantal Brunel, députée UMP de Seine-et-Marne.

    + Malika Sorel, membre du Haut Conseil à l’intégration.

    + Béligh Nabli, directeur de recherche à l’IRIS.



    En présence de députés, d’experts, de personnalités mais aussi de citoyens, ce magazine dédié à la vie parlementaire et politique développe chaque soir un thème fort au coeur de l’actualité. Entre analyses, débats, reportages et témoignages de citoyens en direct, Arnaud Ardoin impose une autre façon de présenter et d’aborder l’actualité grâce à l’interactivité.



    De simple téléspectateur, le citoyen devient acteur dans le débat par webcam interposée ou via le forum dédié à l’émission. Information en miroir, Ça vous regarde favorise l’information à double sens en renvoyant les préoccupations, les questionnements des sentinelles citoyennes à celles des parlementaires.



    Diffusion : du lundi au jeudi à 20h50 après Ça Vous Regarde : l’Info



    En partenariat