Advertising Console

    Ça Vous Regarde - Le débat : Une société sans prostitution : une utopie ?

    Repost
    LCP

    par LCP

    2,6K
    632 vues

    La prostitution est une activité lucrative : selon la fondation Scelles, qui combat l’exploitation sexuelle, la prostitution génèrerait un chiffre d’affaire de 3 milliards d’euros par an. Elle estime que 80% des revenus seraient captés par la mafia et le crime organisé.



    Guy Geoffroy député UMP de Seine-et-Marne et Danielle Bousquet député PS des Côtes d’Armor déposent mardi 6 décembre, une proposition de résolution visant à réaffirmer la position « abolitionniste » de la France en matière de prostitution.



    Depuis 1946 les maisons closes sont interdites et la prostitution est officiellement abolie. Autre étape, la loi de sécurité intérieure de mars 2003 instaure le racolage passif, punissant l’incitation, même passive, aux relations sexuelles tarifées.



    Nouveauté de l’actuelle proposition de loi : les clients seraient désormais jugés responsables et pourront être pénalisés. L’objectif de la loi : tarir la source financière de « l’industrie du sexe ».



    L’Assemblée nationale va-t-elle aligner la législation sur celle des pays nordiques ? Le projet s’inspire de la législation suédoise qui a condamné dès 1999 l’achat de services sexuels. Les pays s’étant doté de ce dispositif mettent en avant l’effet dissuasif de la mesure : les détracteurs dénoncent une solution répressive à un problème social.



    La prostitution est-elle un métier comme un autre ? Faut-il punir les clients de la prostitution ? Le débat prendra-t-il en compte les conditions de travail des prostituées ? Qui s’oppose à cette proposition de loi ? Avec quels arguments ?



    Invités :

    + Guy Geoffroy, député UMP de Seine-et-Marne.

    + Marie-Elizabeth Handman, chercheur à l’EHESS, spécialiste des questions de prostitution.

    + Patric Jean, réalisateur, documentariste, auteur de La Domination masculine.

    + Anne Souyris, membre du comité de campagne d’Eva Joly, déléguée aux questions sociales - EELV.



    En présence de députés, d’experts, de personnalités mais aussi de citoyens, ce magazine dédié à la vie parlementaire et politique développe chaque soir un thème fort au coeur de l’actualité. Entre analyses, débats, reportages et témoignages de citoyens en direct, Arnaud Ardoin impose une autre façon de présenter et d’aborder l’actualité grâce à l’interactivité.



    De simple téléspectateur, le citoyen devient acteur dans le débat par webcam interposée ou via le forum dédié à l’émission. Information en miroir, Ça vous regarde favorise l’information à double sens en renvoyant les préoccupations, les questionnements des sentinelles citoyennes à celles des parlementaires.



    Diffusion : du lundi au jeudi à 20h50 après Ça Vous Regarde : l’Info