Advertising Console

    L'envers du voyage : la question migratoire, avec Catherine Wihtol de Wenden

    Reposter
    BibToulouse

    par BibToulouse

    44
    69 vues
    Rencontre avec Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche au CNRS et docteur en Science politique. Elle a été consultante pour divers organismes dont l’OCDE, la Commission européenne, le HCR, le Conseil de l’Europe. « La question migratoire au XIXe siècle. Migrants, refugiés et relations internatinales ».

    La Bibliothèque de Toulouse, au fil des expositions et des animations, propose une année placée sous l’égide du voyage. Voyage littéraire, fantasmé, fait, de découvertes et d’heureuses rencontres : bref le voyage rêvé.
    Mais le voyage est aussi celui que l’on ne choisit pas ; voyager, c’est aussi expérimenter et retracer la frontière, celle entre soi et les autres, celle des pays et des lois, celle de la différence.
    Car on ne choisit pas toujours, ou pas vraiment, d’être un voyageur : un migrant, un réfugié, un exilé, un étranger… comment la société considère-t’elle celui qui arrive d’ailleurs ?
    Notre façon d’envisager l’étranger est un moyen d’appréhender la citoyenneté telle qu’elle s’exerce pour tous, hier et aujourd’hui. Et, que l’on considère les situations individuelles ou les logiques collectives, comment comprendre ces mécanismes qui sont à l’oeuvre dans les migrations internationales ?
    Comment explorer cet anti-voyage, cette face cachée d’un monde globalisé, dans une société mondialisée qui fait de celui qui « voyage malgré lui » un étranger ?