Financement des syndicats : quand l'UMP recule...

LCP

par LCP

1,6K
327 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Il s'agit d'un dossier éminemment délicat…Le mode de financement des syndicats s'avère depuis de nombreuses années, un sujet sur lequel il est difficile de faire transparence…Le député Nouveau Centre du Loir-et-Cher Nicolas Perruchot a pourtant décidé de s'emparer de la question, et vient d'achever la rédaction du rapport issu de la commission d'enquête parlementaire sur le financement des syndicats et des organisations professionnelles, dont il était le rapporteur. Après l'audition de Bernard Thibault, François Chérèque ou encore de Laurence Parisot, le rapport assorti de 29 recommandations a vu le jour, sans pourtant être voté, ni même publié. Le 30 novembre dernier, les parlementaires UMP se sont en effet abstenu de voter ledit rapport, tandis que les membres PS de la commission d'enquête, dénonçaient un texte peu équilibré, se concentrant presque uniquement sur les organisations de salariés. Dans ce rapport mort-né, Nicolas Perruchot préconisait de donner aux employeurs, la possibilité de contrôler les dépenses des comités d’entreprise par le biais de l’Inspection du travail. Il entendait également ramener rapidement dans leurs entreprises les délégués syndicaux jugés trop présents dans les bureaux de leurs organisations, en limitant la durée de leur détachement. Le Nouveau Centre pourra-t-il rebondir et imposer son rapport ? Se serait-il heurté à un sujet trop brûlant à l'approche de l'élection présidentielle ? Autour d'Arnaud Ardoin, les invités du débat de ça vous regarde en parlent ce soir. Invités: + Nicolas Perruchot, député NC du Loir-et-Cher. + Jean-Luc Touly, auteur de L'argent noir des syndicats, Fayard, 2008 En présence de députés, d’experts, de personnalités mais aussi de citoyens, ce magazine dédié à la vie parlementaire et politique développe chaque soir un thème fort au coeur de l’actualité. Entre analyses, débats, reportages et témoignages de citoyens en direct, Arnaud Ardoin impose une autre façon de présenter et d’aborder l’actualité grâce à l’interactivité. De simple téléspectateur, le citoyen devient acteur dans le débat par webcam interposée ou via le forum dédié à l’émission. Information en miroir, Ça vous regarde favorise l’information à double sens en renvoyant les préoccupations, les questionnements des sentinelles citoyennes à celles des parlementaires. Diffusion : du lundi au jeudi à 20h50 après Ça Vous Regarde : l'Info En partenariat avec :

0 commentaire