Musée de la Guerre à Gravelotte

Découvrir le nouveau player
213 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Patrick WEITEN a fait le point sur le projet de Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion à Gravelotte. Ce site accueillera dès 2013 une exposition permanente, des expositions temporaires et des animations. Rendez-vous au printemps prochain pour la première pierre
En 1996, le Département de la Moselle a pris les rênes du petit musée communal de Gravelotte, situé à l’est de Metz, sur les lieux mêmes des combats d’août 1870. Depuis cette date, le dossier a beaucoup évolué : les collections se sont enrichies, beaucoup ont été restaurées et un projet muséographique a été conçu en lien avec la Direction des Musées de France. Ce musée est désormais reconnu par le Ministère de la Culture comme un « musée de France ».
Il sera le seul musée de la Moselle évoquant son histoire récente. Ici se croiseront le public scolaire, des familles, des associations, des amateurs passionnés, des étudiants et des chercheurs.
Cette histoire, autour de la guerre de 1870, il faut la raconter, parce qu'elle est méconnue. Gravelotte fera partie des grands sites départementaux qui racontent l'Histoire de la Moselle. Je mettrai en relation dans la communication la Maison de Robert Schuman et le musée de Gravelotte, puisque le plan Schuman est la conséquence des combats qui ont émaillé la France.
Nous allons construire à côté du musée un lieu de mémoire avec un mur des noms afin de se souvenir de chaque mosellan tombé sur les champs de bataille. On raconte en effet l'histoire des territoire à travers l'histoire des hommes. Ce sera un lieu dédie à la mémoire combattante, a souligné Patrick WEITEN, Président du Conseil Général
Ce projet a un budget de 11 M€ pour le musée et d'environ 2,5 M€ pour le lieu de mémoire. Le projet architectural de ce lieu de mémoire a été choisi cette semaine, c'est donc un scoop que nous vous livrons. Son architecture est très particulière et suscitera le recueillement. Sur le mur des noms seront gravés 26 000 noms, dont ceux des incorporés de force.

0 commentaire