Advertising Console

    Rencontre avec Chilly Gonzales

    Repost
    TheCreatorsProject

    par TheCreatorsProject

    840
    8 513 vues
    http://thecreatorsproject.com/fr

    Alors que la plupart des pianistes professionnels embrassent un mode de vie austère, solitaire, rythmé par l’étude, et soumis à une discipline de moine capucin, Chilly gonzales a choisi en sentier plus extravagant et plus fun.

    Sa carrière, entamée à Toronto par une formation classique, l’a fait caboter entre Berlin et Paris, le rap et la pop, des concerts fantasques et des albums solo introspectifs, des œuvres personnelles et des collaborations avec ses potes canadiens Feist et Peaches, mais aussi avec Jamie Lidell, le réalisaeur Adam Traynor et beaucoup d’autres.

    On a rencontré Chilly Gonzales dans son studio parisien pour en savoir plus sur ses influences, son rapport aux musiques pop et expérimentale, et, au passage, pour apprendre comment jouer du disco sur un piano Bechstein. Gonzo a beau confesser être un « génie musical », il voue une passion plutôt saine pour la musique, et il refuse d’être un fétichiste, préférant se décrire comme un « scientifique de la musique », que ce soit sur un piano à queue ou sur un clavier Casio.

    Retrouvez toutes les vidéos de Chilly Gonzales sur le site de The Creators Project :
    http://thecreatorsproject.com/fr/creators/chilly-gonzales