10. Jardin et esthétique des Lumières en Angleterre : révolution "anglaise" ou paysagisme "moderne"?

750 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Laurent Châtel, historien de l'art et des idées de l'Angleterre (XVIIIe-XIXe s.), maître de conférences à l'université Paris IV-Sorbonne

On dit que l'art des jardins est la contribution majeure de la Grande-Bretagne aux arts européens. En effet, entre 1688 et 1820, la Grande-Bretagne s'est représentée que sa nation tout entière était un jardin. Bien qu'il soit de rigueur, en cette ère de soupçon, d'y déceler une rhétorique nationaliste, il importe dans un premier temps de rendre hommage et de présenter un tel phénomène culturel d'identification entre un pays et les jardins.

0 commentaire