Soirée du mardi 15 novembre 2011 - Rencontres du cinéma de montagne de Grenoble

maisondelamontagne
36
1 297 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Pas moins de huit films projetés mardi, sans compter les petits extras de dernières minutes chers à Yves Exbrayat.

Une soirée dense donc où l’on danse sur le roc de Cuba avec quelques grimpeurs du team Petzl dont Enzo Oddo, Nina Caprez et Michaël Fuselier.

Une soirée instructive aussi où l’on apprend dans le film “Expérimentation Vallot” avec le Docteur Samuel Verges et son équipe de scientifiques-montagnards, que la fatigue en altitude serait causée par un ralentissement des fonctions cérébrales plus qu’une déficience musculaire.

Ce rôle essentiel du cerveau et du mental, Michel Dimitrieff le connait bien. Atteint d’un handicap moteur important c’est son courage qui fait bouger ses muscles et lui permet d’atteindre ses rêves sur les plus beaux sommets des Alpes. Courage mais aussi humour quand il nous confie malicieusement dans son film Sur le fil d’un rêve “en montagne, les cons et les abrutis c’est comme l’oxygène, plus on monte et moins il y en a”.

« Sur le fil d’un rêve », un titre qu’aurait pu choisir Sébastien Montaz-Rosset pour son film magistral présentant ces nouveaux alpinistes-funambules. Avec “I believe I can fly”, la slack line fait une entrée fracassante aux Rencontres du cinéma de montagne. Des images exceptionnelles qui vont sûrement déclencher de nombreuses vocations d’autant plus que la première partie du film s’attache à montrer le coté ludique et sans danger de cette activité : slack line à ras du sol ou au dessus de l’eau par exemple. Cet aspect joyeux et tranquille s’estompe d’un coup avec les séquences impressionnantes d’un solo intégral et de sauts en base jump depuis la slack line filmées dans le Verdon et en Norvège.

Enfin, l’intervention émouvante de Monsieur Jean Lavigne, partenaire de cordée de Fernand Petzl dans de nombreuses expéditions au gouffre Berger apportera une dimension historique à cette soirée très complète et permettra de rendre hommage à la société Petzl, partenaire historique des Rencontres.

0 commentaire