Hommage aux derniers poilus

Découvrir le nouveau player
Citizen62100
246
5 629 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists

Champ de coquelicots

Toi, ma dulcinée,ma maîtresse
Sur cette feuille à cigarette
J'ai couché ces simples mots
Pour que tu leur clame de vive voix :
"Leurs trépas est avancer... !"
Combien de frères d'armes
Ai-je perdu, Aujourd'hui ?
Soleil qui ne brille plus que sous ces volées
D'un canon , peine perdue
Ce temps est irrésolu...
Ce goût acre dans ma bouche
Qui ne baise plus tes lèvres charnues
Seul avec mon fusil, ma seule compagne
Est-elle la seule à me sortir ce cet enfer ?
Je t'implore de leur dire : "Qu'ils nous tuent !"
Toi ma dulcinée, ma tendresse
Je vais crever sans tes caresses
Creuser par cet obus, ce trou obtus
M'enterrera dans cette tombe d'infortune
A mille lieux de toi ou tu verras,demain

Se lever comme un seul homme
Cet océan rouge sang...

...Un champ de coquelicots.

@Yvon
---------------------------------

A ce jour (novembre 2007), la France compte trois survivants de la Première Guerre.

- Louis de Cazenave (16-10-1897) : né à Saint Georgesd'Aurac, il est l'ultime rescapé français du Chemin des Dames. Il reçut la Légion d'honneur en nov. 1995.

- Lazare Ponticelli (07-12-1897) : né à Bettola (Italie), il reçut la Légion d'honneur en fév. 1996

Autre vétéran français de la Première Guerre encore en vie :

- Raymond Cambefort (11-02-1900) : né à Toulouse, il s'engage en août 1918 au 1er groupe d'aérostation de Pau. Bien qu'ayant participé à la campagne contre l'Allemagne d'août 1918 à novembre 1919, il ne possède pas, selon les critères actuels français, le statut d'ancien combattant de la guerre de 14-18.

17 commentaires

)O( Haha Superbe video!
Par aenaegeelli il y a 4 ans
cette guerre n'a jamais vraiment etait décrite avec le réalisme qui fut le sien.imaginez chaque assault comparable a celui decrit dans les 20 premieres mns du soldat rayan lors du débarquement(il est tombé quotidiennement autant de soldats durant la premiere guerre que durant le débarquemant de normandie)ces hommes furent envoyés en enfer a l'age ou l'on doit connaitre l'amour ils passerent leurs nuits entouré de cadavres en décompositions pendant qu'ils auraient due etre entourés de l'amour de leur famille ou de leur femme puis aprés leur avoir demandé de vivre tout cela et bien pire encore on leurs dit "c'est fini rentre chez toi " et le seul interret qui leurs fut porté fut de metre en couverture les cicatrisses de leurs compagnons les "gueules cassés" sans jamais s'occuper des blessures dans leurs ames .enfants j'ais rencontré des poilus a la campagne ils etaient admirables de simplicité .je n'ais jamais oublié la douleur de leur ames au travers de leurs yeux.
Par Maxwel14 il y a 6 ans
Monsieur Lazare Ponticelli s'en est allé, emportant avec lui les derniers recits de cette absurde tuerie.
Puissions-nous garder intact le souvenir de nos glorieux anciens qui se sont battus pour que la liberté triomphe.
Monsieur Lazare Ponticelli n'etait pas seulement le dernier des poilus, c'etait aussi un exemple. Courage, abnégation, sacrifice, travail, humilité, reconnaissance, tels etaient les piliers de sa longue vie.
Reposez en paix Monsieur, vous l'avez amplement mérité.
Par portninouak il y a 7 ans
Merci pour cet hommage.
Par iul2 il y a 7 ans
Texte profond et beau...
Merci
Par Citizen62100 il y a 7 ans
Voir plus de commentaires