1ère assemblée citoyenne du Front de Gauche

Découvrir le nouveau player
La TVNET CITOYENNE
190
1 633 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Il n'y a pas encore de description.

5 commentaires

Personnellement, j'accompagne les Indignés et j'en suis. Et J'étais pas plus tard qu'hier soir à l'assemblée citoyenne du front de gauche. Je suis militant culturel, pour la Décroissance, pour l'autogestion. Je suis très proche du NPA (je vote NPA). Et Je suis de toutes les luttes qui vont dans le bon sens. Je suis pour la convergence des luttes et pour la Révolution. L'élection n'est pas franchement la solution puisqu'elle délègue les choses même si je la rejette pas complètement. Les menaces d'alliances avec le PS au Fr de G sont dangereuses. A bientôt.
Par Sylvain Rochex il y a 3 ans
pas se faire virer par les flics. Désolé si mon commentaire a pu paraître aigri... Je voulais simplement réagir à cette idée reçue, véhiculée par les médias, selon laquelle serions en train de surfer sur la vague de sympathie suscitée par le mouvement des Indignés. Le parti dont je suis militant continue de défendre les mêmes propositions qu'avant les manifestations de la Puerta del Sol. L'Assemblée constituante, le partage des richesses, etc. Tout y était. Si d'autres défendent les mêmes idées, on ne peut que s'en réjouir. Peu importe qui l'a fait avant l'autre, je suis d'accord. Je suis simplement attristé de voir certains (et je ne parle pas de cette vidéo, qui ne me pose aucun problème) nous faire passer pour des opportunistes avides de récupération politique. Quand j'ai commenté cette vidéo, je venais de voir qu'une poignée d'Indignés ne représentant qu'eux-mêmes appelait à boycotter les prochaines élections... D'où ma réaction.
Par Batiste GERARDIN il y a 3 ans
Ah mais je ne m'oppose pas aux Indignés, loin de là !!! J'estime que leur action est salutaire. Ils expriment un profond malaise de notre société, où l'économie a pris le dessus sur tout le reste, où la démocratie en est réduite au stade de concept abstrait, et où règne l'individualisme... Leur mérite est d'autant plus grand qu'ils manifestent avec courage et détermination. Lorsque le mouvement des Indignés s'est implanté à Besançon, je l'ai rejoint en mettant de côté mon étiquette politique. Malgré un début prometteur les militants ont vite été désabusés, à commencer par les anars, qui sont partis les premiers. Je ne vais pas m'étendre là dessus mais il serait en effet intéressant de pouvoir en parler. J'en ai retiré qu'on ne pouvait pas changer les choses juste avec de l'indignation... Il faut aussi débattre sur le fond, proposer des choses. Ce qui ne me semble pas possible quand 3/4 des débats portent sur la façon dont il faut s'y prendre pour ne
Par Batiste GERARDIN il y a 3 ans
Nan mais qu'est ce que c'est que ce commentaire politicien d'opposition aux Indignés. Je trouve ça ridicule. Le fait de se rejoindre est une démarche réciproque. Et cette façon de toujours chercher à qui appartient les propositions est ridicule également. J'aimerais bien vous parler en vrai.
Par Sylvain Rochex il y a 3 ans
Le Front de Gauche n'a pas attendu les Indignés pour proposer de rendre le pouvoir au peuple en convoquant une Assemblée constituante et en plaçant l'humain avant la finance. En réalité, ce sont eux qui ont repris nos propositions, pas l'inverse. Malheureusement, soit par manque d'information, soit par rejet total de la politique, un certain nombre d'entre eux semble ne pas comprendre que le Front de Gauche offre un débouché politique à leurs revendications. Il n'y a rien de sale à prolonger la lutte dans les urnes, au contraire. C'est ce qui a manqué après mai 68.
Par Batiste GERARDIN il y a 3 ans