Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

karsteau 2 : Test d'infiltration dans l'Embut sud-ouest de Cuges les Pins

il y a 6 ans884 views

http://www.karsteau.fr/karst/testembutcuges.html
Le poljé de Cuges les Pins forme une immense dépression sur le flanc sud de la Sainte-Baume. Il reçoit les eaux de précipitations directes et les eaux de ruissellement des cours d'eau temporaires qui débouchent à sa périphérie. Ce poljé est drainé par plusieurs pertes, appelées embuts. Ces pertes absorbent durant tout l'hiver l'eau drainée sur le poljé.
Le 17 décembre 2010, un test d'infiltration a été réalisé dans l'embut sud-ouest de Cuges, en collaboration entre l'Université (B. Arfib), Spélé-H2O (T. Lamarque), le Spéléo-Club de Cuges (F. Souret) et les pompiers de Gémenos-Cuges.

L'objectif de ce test est de mesurer le débit d'infiltration de l'embut, afin d'estimer la faisabilité du traçage artificiel à la fluorescéine dans celui-ci prévu pour janvier 2011. En effet, lors de l'injection de la fluorescéine, il est primordial que le traceur artificiel s'infiltre vers la profondeur pour rejoindre la nappe d'eau souterraine, et ne reste pas "piégé" dans le fond de l'embut.
Le test d'infiltration a consisté à injecter 13,5 m3 d'eau amenée par un camion citerne grande capacité des pompiers de Gémenos-Cuges.

Le niveau d'eau dans l'embut a été suivi durant 21 heures à l'aide de deux sondes de pression, enregistrant automatiquement les valeurs toutes les 20 secondes.

Les données récupérées ont ensuite été traitées pour obtenir un modèle numérique simulant la vidange de l'embut comme un réservoir percé d'un orifice. Les résultats montrent que le débit d'infiltration au fond de l'embut est variable, mais suffisant pour réaliser le futur traçage artificiel.