Charlie Hebdo a-t-il joué avec le feu ?

LCP
1,5K
1 571 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le siège de l'hebdomadaire Charlie hebdo a été incendié la semaine dernière. Un témoin déclare avoir vu deux individus cagoulés sortir des bureaux peu de temps avant que ceux-ci ne prennent feu. Selon Charb, directeur de la rédaction, les incendiaires ont utilisé un cocktail molotov : la piste d'un acte criminel se dessine. Cet événement fait suite à la publication d'une caricature de Mahomet en Une d'un numéro spécial baptisé Charia Hebdo parodiant les fondamentalistes musulmans. Le journal réagit à l'instauration de la Charia en Libye et à la victoire du parti Ennahda en Tunisie. Très vite les soutiens se sont multipliés. De Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen, l'ensemble du spectre politique se sent solidaire de l'agression. Claude Guéant, ministre de l'Intérieur, a privilégié la thèse d'un acte perpétré par des islamistes. Bien que le lien n'ait pas été établi, le site internet de Charlie Hebdo a été attaqué par des cyberpirates turcs et tunisiens. Si la culpabilité d'un groupe de fondamentalistes musulmans était prouvé, cela relancerait le débat autour de la laïcité et de la liberté d'expression en France, à la veille de l'élection présidentielle. La campagne pourrait se polariser autour des enjeux communautaires et religieux. De plus, la pièce de l'italien Romeo Castellucci Sur le concept du visage du Fils de Dieu a déclenché la colère des chrétiens traditionalistes. A l'appel de l'Institut Civitas, ils ont interrompu la première en distribuant des tracts et en montant sur scène. Ils reprochent au metteur en scène de mettre en scène un portrait géant du Christ, qui se retrouve à des moments de la pièce «souillé» «en laissant penser que c'est de la matière fécale qui vient le salir. Comment garantir la liberté d'expression face aux extrémismes religieux ? La liberté de la presse est-elle menacée par l'intégrisme religieux ? L'islam s'oppose t-il aux valeurs républicaines françaises : laïcité, libertés fondamentales ? Invités : + Abdallah Zekri, chargé de mission au Conseil français du culte musulman + Dominique Sopo, président de SOS-Racisme + Patrick Pelloux, médecin urgentiste, chroniqueur à Charlie Hebdo + Eric Raoult, député UMP de Seine Saint-Denis En présence de députés, d’experts, de personnalités mais aussi de citoyens, ce magazine dédié à la vie parlementaire et politique développe chaque soir un thème fort au coeur de l’actualité. Entre analyses, débats, reportages et témoignages de citoyens en direct, Arnaud Ardoin impose une autre façon de présenter et d’aborder l’actualité grâce à l’interactivité. De simple téléspectateur, le citoyen devient acteur dans le débat par webcam interposée ou via le forum dédié à l’émission. Information en miroir, Ça vous regarde favorise l’information à double sens en renvoyant les préoccupations, les questionnements des sentinelles citoyennes à celles des parlementaires. Diffusion : du lundi au jeudi à 20h50 après Ça Vous Regarde : l'Info En partenariat avec :

1 commentaire

La liberté d'expression n'est elle pas supplantée ?Par le nombre de magazines vendus.
Il est évident que la provocation fait vendre.
Enfin Charlie tu as le soutien de Bernard Henry Lévi le philosophe People.
Toute foi a le droit au respect
Charlie tu dérives.Tu vas engendrer la guerre!!!!!!!
Par JEAN-LOUIS DELPORTE il y a 2 ans