Alors si le rap dérape... ! :)

Reposter
361 vues

36 commentaires

fu io
Et de là rares sont les cas où la rage aveugle retrouve conscience que la grande guerre est intérieure.
(...ce que semble réaliser Diams au moment où elle passe de la paire de basquets vers un port du voile un peu caricatural certes mais mis en mots d'une façon intrigante http://youtu.be/YXdfgKjvl4c )
Par fu ioIl y a 3 ans
fu io
Eh oui, en effet n'est pas Gandhi qui veut, et même Gandhi n'est pas "Gandhi" mais plutôt quelqu'un qui aura su s'en remettre à des principes supra-personnels, supra-humains, pour pérenniser ses actions.

Mais sans attendre de tout un chacun qu'il improvise les Connaissances qui orientaient Gandhi, ce qui m'interpelle le plus à travers la question d'un Rap "subverti" c'est la façon "maligne" dont y ont été injectées/inséminées tous les référents qui éloignent assurément de la Voie: Mise en avant de l'ego, Avoir son "ptit" caractère à soi, Revendiquer son orgueil, Cultiver sa vulgarité pour se révolter par le bas ("fuck la sosssié'té, moijsui vulgaire et j'massum"), S'incarner dans la matière et le Bling Bling, Kiffer la snif, etc... autant de choses non point du tout dérangeantes en soi, mais savamment aliénantes. On connait la suite: la plus grande école de rattrapage du capitalisme. Le pire c'est que ce spectacle est sympa!...
Par fu ioIl y a 3 ans
miss Interlok et l'Ami suisse
Le personnage clé qui est sorti victorieux du combat contre l'injustice, c'est Gandhi. Quant aux autres personnages dignes de remarque, ce sont des reflets de son rayonnement.
fu io
(partie 2) http://youtu.be/MKfCZaqA9kI
Par fu ioIl y a 3 ans
fu io
Houlala, j'attaque la partie 2 et,
...non seulement la fin de la partie 1 est une grosse confirmation du soupçon ( "la révolution par l'hédonisme" ou les doctrines de gentille décadence hippie façon Herbert Marcuse ),...
...mais alors en partie 2, à 03"39, c'est carrément l'expression qui est lâchée pour poser le tableau! : "à l'acte fondateur de la Zulu Nation, malheuresement le ver était déjà dans le fruit".

J'en reparle tant tout ça me semble important pour compléter le tableau de compréhension de l'évolution interne du Rap. Pas innocente du tout. Et un exemple très éclairant quant aux processus & procédés typiques du beau, gentil, fun et innocent "Monde Moderne" : on a grandit avec (le rap), voyons maintenant le voile tomber, et puis extrapolons.
Par fu ioIl y a 3 ans
Voir plus de commentaires