Advertising Console

    Affaire des Policiers Menteurs

    Repost
    webgratuit

    par webgratuit

    37
    579 vues
    Affaire des Policiers Menteurs - seine saint denis 93 bobigny.

    Le parquet a demandé jeudi à la cour d'appel de Paris de condamner sept policiers jugés pour avoir accusé un homme à tort à de la prison avec sursis, une peine "plus adéquate" que la prison ferme prononcée en première instance et qui avait soulevé la colère des syndicats de police.

    L'avocate générale Marie-Jeanne Vieillard a requis 12 mois de prison avec sursis contre quatre des prévenus et six à huit mois contre les trois autres.

    Si le ministère public s'est montré plus sévère qu'en première instance, où il avait requis entre 3 à 6 mois avec sursis, il a une nouvelle fois réclamé du sursis et non de la prison ferme.

    "Ces comportements ne sont pas acceptables", a reconnu Mme Vieillard, car ils constituent "une atteinte sérieuse à la crédibilité de l'institution" policière et "nourrissent une suspicion sur les procédures d'enquête".