Interview de Lionel Lemonchois

136 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le skipper Bas-Normand et son co-équipier Matthieu Souben sont arrivés à La Corogne en Espagne hier soir après l'avarie dont Prince de Bretagne a été victime vendredi soir. Déçu et légèrement en colère d'avoir dû interrompre la transat après seulement 48 heures de course, Lionel Lemonchois explique que c'est la loi du sport de vitesse et que la question entre performance et résistance des bateaux est une vraie question.

0 commentaire